NOS PROJETS EN COURS

PALUDISME

Dans le cadre de la lutte contre le paludisme au Burkina Faso, ADAPMI met en oeuvre des causeries éducatrives au priofits des populations de la commune rurale de Komki Ipala. 

Sites du projet : Six (6) aires sanitaires de six (6) CSPS sont concernés : CSPS de Tintilou Sud, CSPS de Tintilou Nord, CSPS de Tampoussoumdi, CSPS de Vipalgo, CSPS de Lao.

Financement : Fonds Mondial de lutte contre la Tuberculose, le VIH et le paludisme

Période d'exécution : 2017 - 2020

Bénéficiaire secondaire volet paludisme
ONG Progetto Mondo MLAL

Bénéficiaire principal 
  • Le Programme d’Appui au Développement Sanitaire (PADS) a été désigné par l’Instance de coordination nationale (CCM) comme bénéficiaire principal (BP) pour 3 composantes : paludisme et renforcement du système de santé en sa composante communautaire et publique, ainsi que la prise en charge clinique de la tuberculose ;
Bénéficiaire secondaire RSS :
  • Le Centre d’Informations, de Conseils et de Documentation sur le Sida et la Tuberculose (CICDoc) a été recruté par le PADS comme bénéficiaire secondaire (BS) de la composante communautaire du renforcement du système de santé

SSR - VIH ET SSR - PF 

Dans le cadre de la lutte contre le VIH/SIDA et les IST, ADAPMI exécute  des projets dans plusieurs domaines. Ils se présentent de la façon suivante : 





  • SSR / VIH : Activités financées par le Secrétariat Permanent du Conseil national de lutte contre le sida et les IST (S/PCNLS /IST)  à travers le budget de l'état
Sites du projet : commune rurale de Komki Ipala, arrondissements 3, 7, 8 de Ouagadougou (au sein des établissements secondaires et dans les secteurs et villages en milieu jeunes)
Période d'exécution : 2019 - 2020;

  • SSR / PF : Activités financées par l'ONG Santé Sud à travers le financement de l'Agence Française de Développement (AFD
Sites du projet : CSPS de Tiguidalgue, CSPS de Kienfanguin, CSPS de Zongo
Période d'exécution : 2019 - 2021;

  • eTME : Activités financées par le Réseau National pour une Grande Implication des Personnes Infectées par le VIH dans la lutte contre le VIH/Sida au Burkina Faso (REGIPIV-BF) à travers la subvention du Fonds Mondial 
Sites du projet : CSPS de Vipalgo, CSPS de Tintilou Sud, CSPS de Doudoulma, CSPS de Zagtouli, CSPS du secteur 12, CSPS du secteur 14
Période d'exécution : 2019 - 2020;

  • CDV : Activité financé par le Partenariat pour l’appui au Monde Associatif et Communautaire (PAMAC) à travers le financement du Secrétariat Permanent du Conseil national de lutte contre le sida et les IST (S/PCNLS /IST
Sites du projet : siège de l'ADAPMI, les établissements secondaires de Komki Ipala, des secteurs 12; 13 et 14, Zagtouli
Période d'exécution : chaque année de novembre à décembre

NUTRITION

Dans le cadre de la lutte contre la malnutrition, ADAPMI exécute un projet sur l’amélioration de la santé maternelle et du jeune enfant par l’éducation des femmes enceintes et des mères de jeunes enfants. C’est un programme de 3 ans basé sur l’outil Nutricartes et le jeu des 1000 jours dans plusieurs pays d’Afrique.
Sites du projet : Aires sanitaire des CSPS de Tiguidalgue (Commune rurale de Komsilga), CSPS de Zagtouli (Arrondissement 7 et 8 de Ouagadougou), CSPS de Zongo (Arrondissement 3 et 8 de Ouagadougou)

Financement : ONG Française L’APPEL à travers la Fondation SANOFI

Période d'exécution : 2019 - 2021

DROGUES, ALCOOL ET FAUX MEDICAMENTS 

« projet quartier sans Drogue » C'est une initiative visant à mettre en œuvre des actions de prévention en milieu adolescents et jeunes d’une durée de trois ans (2020 à 2022 : sensibilisation, plaidoyer). Il cible l’usage de tabac, d’alcool et des drogues, en leur offrant l’opportunité de briser le silence et la progression allant de la consommation de ces substances à l’abus d’autres drogues.  
Le projet est conçu pour agir sur les facteurs psychosociaux associés avant la consommation de drogues. Il vise en particulier les connaissances, les attitudes et les normes en matière de drogues, les aptitudes à la résistance aux drogues, la gestion personnelle de soi et les habiletés sociales. 
L’amélioration des connaissances en matière de prévention et des aptitudes à la résistance fournit aux adolescents et aux jeunes les outils nécessaires au développement d’attitudes et de normes anti-drogue ainsi que la capacité de résister aux pressions des pairs et des médias les incitants à l’usage de substances. En améliorant les compétences personnelles et sociales des adolescents et jeunes, l’ADAPMI Burkina se donne les moyens d’exercer un effet positif sur l’ensemble des facteurs psychologiques associés à une diminution du risque d’abuser de la drogue, notamment sur les motivations interpersonnelles à consommer et sur la vulnérabilité aux influences pro drogues. 

C’est dans démarche qu’elle prend l’initiative d’organiser en tout temps et en tout lieu des actions pour marquer d’une tache indélébile la lutte contre la consommation de la drogue et des conduites additives dans le respect des droits des personnes saines ou concernées par la drogue. 

ADAPMI recherche des partenaires financiers pour l'accompagner dans sa mission.