Techniques et financiers

ONG Française Santé Sud

L'ONG Santé Sud à travers l'Agence Française Financement de Développement accompagne sur le plan financier et technique dans le cadre d'un projet sur l'Education à la santé sexuelle et accès à la planification familiale des populations des quartiers périphériques de Ouagadougou ( Tiguidalgué, Kienfanguin et Zongo).
Site du projet : CSPS de Tiguidalgué, CSPS de Kienfanguin, CSPS de Zongo

ONG Française L'APPEL

L’ONG L’APPEL a travers la Fondation SANOFI accompagne l’ADAPMI sur le plan financier et technique pour la mise en oeuvre d’activités sur l’Amélioration de la santé maternelle et du jeune enfant par l’éducation des femmes enceintes et des mères de jeunes enfants. C’est un programme de 3 ans basé sur l’outil Nutricartes et le jeu des 1000 jours dans plusieurs pays d’Afrique. 
Sites du Projet : CSPS de Tiguidalgué, CSPS de Zagtouli, CSPS de Zongo

PAMAC

Le Partenariat pour l’appui au Monde Associatif et Communautaire (PAMAC) accompagne l’ADAPMI depuis 2007 sur la prise en charge communautaire des PVVIH. Actuellement le programme accompagne l’association sur le plan financier et technique pour les campagnes de dépistage du VIH à travers le Financement du SP CNLS - SIT

SP CNLS IST

Le Secrétariat Permanent du Conseil national de lutte contre le Sida et les IST (CNLS-IST) accompagne l'ADAPMI Financièrement dans la mise en oeuvre d'activités sur la SSR / VIH et sur la prise en charge des PVVIH et les OEV.
le Conseil national de lutte contre le Sida et les IST (CNLS-IST) est l’organe central de décision et d’orientation du Programme national de lutte contre le SIDA et les IST.

PADS

Le Programme d'Appui au Développement Sanitaire du Burkina Faso (PADS), unité du ministère de la Santé chargée de la gestion de projets, est l’un des trois récipiendaires principaux des subventions du Fonds mondial. Il gère trois des cinq subventions du Fonds mondial et près de 70 % de leur total.

CIC Doc

Centre d’Information, de Conseil et de Documentation (CIC DOC) Bénéficiaires Secondaires de la Subvention du Fonds Mondial volet RSS accompagne financièrement et techniquement l’ADAPMI dans le cadre de son fonctionnement et du suivi de ses activités. C’est un réseau d’Association ayant un statut d’ONG à but non lucratif, créé en 1999 avec pour vision de devenir «un réseau d’organisations leaders en matière d’interventions de santé communautaire qui délivre des services efficaces et de qualité

ONG PROGETTOMONDO MLAL

Progetto Mondo Mlal (PMM) est une ONG internationale dont le siège est à Vérone (Italie). Dans le cadre des subventions du Fonds mondial, PMM est désignée comme bénéficiaire secondaire de la société civile pour le volet paludisme et travaille en étroite collaboration avec le PADS qui est le bénéficiaire principal. ADAPMI fait partie des associations accompagnées par cette ONG pour la mise en œuvre des activités sur le paludisme
Sites du projet : CSPS de Tintilou Nord, CSPS de Tintilou Sud, CSPS de Lao, CSPS de Vipalgo, CSPS Tampoussoumdi, CSPS de Yaoghin (Commune rurale de Komki Ipala)

REGIPIV

Dans le cadre de l’élimination de la transmission du VIH mère enfant (ETME), le Réseau national pour une grande implication des personnes infectées par le VIH dans la lutte contre le VIH/Sida au Burkina Faso (REGIPIV-BF), met en œuvre un projet ETME dans les différentes régions du Burkina à travers plus de 200 associations dont ADAPMI Burkina. Ce projet, mis en œuvre par des acteurs.
Sites du projet : CSPS de Vipalgo, CSPS de Tintiliou Nord (Commune rurale de Komki Ipala), CSPS de Doudoulma (Commune rurale de Tanguin Dassouri), CSPS de Zagtouli (Arrondissement 8 de Ouagadougou), CSPS de Zongo (Arrondissement 3 de Ouagadougou)

SOGEA SATOM

Projet ISSA de SOGEA SATOM : Sogea-Satom est acteur majeur de la construction en Afrique. Il œuvre depuis plus de 90 ans au développement économique des territoires dans plus d’une vingtaine de pays. Entreprise multimétier, Sogea-Satom conçoit, construit et maintient les infrastructures et les équipements qui améliorent la vie quotidienne des populations locales. Lancé en 2007, son programme Initiatives Sogea-Satom pour l’Afrique (ISSA) témoigne de l’engagement solidaire de l’entreprise en accompagnant des projets liés à la micro-économie, à la santé ou à l’éducation, conjuguant soutien financier et mécénat de compétences des salariés.
ADAPMI Burkina Faso est soutenu par SOGEA SATOM pour l’amélioration des activités de son Centre de Santé Communautaire et de Promotion Sociale (CSCPS), notamment sur le volet médical dans le cadre du Projet ISSA.
Les bénéfices de l’ISSA Financer et accompagner le développement de projets durables et créatifs, des initiatives solidaires et innovantes et des actions sources d’emplois et de progrès pour les habitants. L’enjeu est d’envergure : favoriser l’autonomie - économique, sociale, éducative, alimentaire, énergétique - des communautés locales. 

ONG ACRA

ACRA est une ONG engagée depuis 50 ans dans la lutte contre la pauvreté à travers des solutions durables, innovatrices et participatives. Elle soutient financièrement et techniquement l’ADAPMI Burkina dans le cadre de l’intervention : «Services sanitaires, services communaux d'état civil et OSC pour la promotion sociale et les droits des femmes et des enfants ».
Zone d’intervention du projet : Commune rurale de Komki Ipala dans la région du centre, au Burkina Faso. Durée Projet : douze (12 mois)
Domaine d’intervention: santé des adolescents et des jeunes 

ONG GRET

Présent au Burkina Faso depuis 2003, le Gret collabore avec des instituts de recherche et des experts qualifiés pour mettre au point des solutions adaptées afin de répondre aux défis de la malnutrition, de la sécurité alimentaire et du développement durable. Il capitalise également sur ses interventions afin d’alimenter une réflexion sur les politiques nationales.
Le Burkina Faso fait partie des pays les moins avancés (PMA), mais présente des indicateurs sociaux en nette progression et un taux de croissance économique favorable. Cette pauvreté relevant de causes multiples, le Gret agit sur des thématiques diversifiées et mène des interventions innovantes. Il appuie notamment les entreprises agroalimentaires pour mettre au point et commercialiser des produits locaux de qualité, répondant à l’évolution des pratiques alimentaires des populations et à leurs besoins nutritionnels.
Il contribue à développer l’entreprenariat social et des partenariats public-privé équilibrés au Burkina Faso : appui aux entreprises proposant des produits fortifiés pour les jeunes enfants et les femmes, mise en place de boutiques d’assainissement, amélioration de l’efficacité énergétique des entreprises, etc. Il apporte des solutions innovantes pour la gouvernance des aires protégées, le renforcement de la résilience des populations vulnérables, l’agroécologie, l’accès aux services publics, et la prise en compte des enjeux fonciers dans la gestion des ressources naturelles et les aménagements hydroagricoles.
Enfin, il agit en partenariat avec des associations et ONGs dont ADAPMI afin de lutter contre la malnutrition chez la femme enceinte, la femme allaitante et chez les jeunes enfants.

Zone d'intervention du projet  : Zagtouli, Zongo et le secteur 14 (ex secteur 19) 

Cibles : femmes enceintes, femmes allaintantes et les enfants de moins de 5 ans